Kyleena® peut être inséré à tout moment au cours du cycle si la femme n’est pas enceinte3†

  • Chez les femmes en âge de procréer, insérer Kyleena® dans les sept jours du début des règles.
  • Aucune méthode contraceptive supplémentaire n’est alors nécessaire.
  • Si l’insertion est effectuée plus de sept jours après le début des règles, la patiente devra aussi utiliser une méthode de barrière ou s’abstenir d’avoir des relations sexuelles vaginales au cours des sept jours suivants.
  • Il faut tenir compte de la possibilité d’ovulation et de conception avant d’utiliser le produit.
  • Kyleena® peut être remplacé à tout moment pendant le cycle menstruel.
  • Kyleena® peut être inséré immédiatement après un avortement survenu au premier trimestre.
  • Il faut remettre l’insertion après un avortement survenant au deuxième semestre pour un minimum de 6 semaines ou jusqu’à l’involution complète de l’utérusǂ.
  • Après un accouchement, le système doit être inséré une fois l’involution utérine terminée et pas moins de six semaines après l’accouchement§.

ƚ Si le professionnel de la santé est raisonnablement certain (selon la définition de l’Organisation mondiale de la Santé) que la femme n’est pas enceinte.

ǂ Si l’involution est retardée, il faut attendre qu’elle soit complète avant d’effectuer l’insertion.

§ En cas de retard important de l’involution, on doit envisager d’attendre douze semaines après l’accouchement pour insérer le système. En cas d’insertion difficile et/ou de douleur ou saignement exceptionnel pendant ou après l’insertion, il faut envisager la possibilité de perforation et prendre les mesures voulues, par exemple faire un examen physique et une échographie.